Système bancaire ouvert : quelques réflexions sur la propriété intellectuelle et la portabilité des données