La propriété intellectuelle à la rescousse des applications mobiles