ROBIC SALUE L’AUDACE DE SES CLIENTS. Voici l’histoire inspirante de LEPOINTDEVENTE.COM

ROBIC SALUE L’AUDACE DE SES CLIENTS

VOICI L’HISTOIRE INSPIRANTE DE LEPOINTDEVENTE.COM!

En ce mois d’octobre, à l’aube de la deuxième vague de COVID-19 au Québec, les associés et l’équipe de Lepointdevente.com, racontent comment ils ont su éviter la noyade suite aux nombreuses annulations d’événements survenues partout en province. 

Lepointdevente.com, site de gestion d’inscription et de billetterie en ligne, a vu le jour il y a dix ans alors que Yannick Cimon-Mattar, Simon Gaudry et Martin Coutu, qui organisaient quelque 100 spectacles par année, ne trouvaient aucune solution pouvant répondre à certains de leurs besoins. Ils estimaient que les solutions disponibles sur le marché étaient inadéquates pour diverses raisons :

  • Frais de service très élevés (4,50$ par billet il y a 10 ans);
  • Collecte de données des utilisateurs déficiente;
  • Processus d’achat complexe pour le client;
  • Gestion ardue de la commercialisation, des codes promotionnels et des rabais.

L’idée de créer une plateforme simple et performante est alors née et le site a pu voir le jour grâce à l’intervention de Martin Coutu, spécialiste en programmation et chef de la technologie. « La force de Martin est de simplifier les problèmes complexes et son expertise nous a été des plus utiles », explique M. Cimon-Mattar, directeur général.

« Avec l’arrivée de la pandémie, notre modèle d’affaires est tombé à l’eau », affirme le directeur général. L’entreprise ayant pour mission de rassembler des gens fait face à un important défi puisque les organisateurs d’événements et de festivals, les propriétaires de salles de spectacles, les conférenciers et les événements d’affaires connaissent une baisse catastrophique de leurs activités.

« Nous avons dû faire preuve de créativité afin de renverser la vapeur. Pour ce faire, nous nous sommes mis à la place de notre clientèle aux prises avec des annulations multiples et des problèmes de liquidités » affirme M. Cimon-Mattar.

 Ils se sont donc exécutés et, en peu de temps, ont su développer des outils efficaces pour
permettre d’annuler des événements et aider les organisateurs à garder leurs fonds de réserve
avec la création du billet solidaire permettant au détenteur de faire don de son billet. Avec le mouvement Remboursement sans tracas, Lepointdevente.com et les organisateurs participants ont voulu créer un sentiment de confiance auprès des acheteurs en leur garantissant le remboursement de leur achat, si nécessaire, et ce, peu importe la raison. Cette initiative a d’ailleurs été un franc succès.  

En plus de ces initiatives, Lepointdevente.com a marqué un grand coup avec le Baromètre divertissement, une étude longitudinale qui analyse l’évolution de l’attitude de divertissement des consommateurs québécois relativement à la pandémie actuelle.  

Finalement, ils ont développé une plateforme permettant la diffusion d’événements virtuels dans un environnement sécurisé, accessible uniquement aux détenteurs de billets. En quelques semaines, l’entreprise a permis à près de 1000 événements virtuels de voir le jour, donnant par le fait même un second souffle aux activités de sa clientèle composée de 5000 organisateurs d’événements. C’est également en sondant leur immense base de données d’acheteurs de billets que l’entreprise a pu connaître leurs intentions quant à l’organisation d’événements virtuels et elle a misé juste !

Le déploiement de ces efforts en temps de pandémie a donc positionné avantageusement Lepointdevente.com qui dessert aujourd’hui des organisations d’envergure comme La Place des Arts, l’Orchestre symphonique de Montréal, ComédiAh et autres.  « On est un peu le joueur créatif qui arrive avec de nouvelles façons de faire dans l’industrie et qui se distingue entre autres par sa créativité. », confie Yannick Cimon-Mattar.

L’entreprise qui a pour mission de propulser l’initiative locale aimerait déployer des solutions plus rapidement et plus efficacement afin d’augmenter ses parts de marché au Canada et aux États-Unis d’ici les 3 à 5 prochaines années.

Les trois entrepreneurs sont actuellement en réflexion pour développer une offre complémentaire qui permettrait à l’équipe de vingt employés de croître dans une direction connexe afin de répondre aux besoins particuliers de nombreuses organisations ayant des demandes spécifiques à la vente de billets.

De façon générale, Yannick Cimon-Mattar explique que l’entreprise planifie sa prochaine vague de croissance plutôt que de laisser la 2e vague de la crise sanitaire emporter ce qu’ils ont de meilleur à offrir, soit leur créativité et leur ingéniosité.

ROBIC salue leur capacité de revisiter les façons de faire pour offrir des solutions optimales calquées sur les besoins de sa clientèle en temps de crise ! Félicitations à toute l’équipe !

LA RÉFÉRENCE EN
PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE


ROBIC.CA