ROBIC SALUE L’AUDACE DE SES CLIENTS. Voici l’histoire inspirante de Genacol!

ROBIC SALUE L’AUDACE DE SES CLIENTS

VOICI L’HISTOIRE INSPIRANTE DE GENACOL!

Quand la générosité d’une entreprise familiale profite à plusieurs personne dans le besoin et que l’apport concret de cet acte se fait sentir dans de nombreux foyers québécois, nous ne pouvons que saluer la contribution de celle-ci. C’est exactement ce que Genacol a décidé de faire en cette période de crise sanitaire en faisant un don de 15 000$ à Moisson Laurentides.

Frédérick Michaud, président de Genacol International, nous raconte qu’il s’agissait d’une décision incontournable pour lui, ses deux frères et leur partenaire car, pour eux, redonner à la société est essentiel dans ces temps difficiles.

M. Michaud explique qu’avant la COVID-19, l’entreprise était en bonne santé financièe, ce qui lui a permis de faire ce don de 15 000$ à Moisson Laurentides, une OBNL privilégiée par Genacol depuis quelques années. Frédérick Michaud fût d’ailleurs membre du conseil d’administration de l’organisme par le passé.

La réaction des gestionnaires de Moisson Laurentides fût très positive puisque cette somme a permis d’acheter des produits que les donateurs n’offent pas habituellement. On pense ici à la viande, aux fruits et légumes et autres produits frais.

L’entreprise fondée en octobre 2000 par M. Guy Michaud est aujourd’hui gérée par ses trois fils et leur partenaire. L’entreprise familiale compte une vingtaine d’employés au Québec et distribue ses produits à base de collagène dans une quarantaine de pays à travers le monde.

Genacol est née des suites de problèmes de genoux qui handicapaient sérieusement son fondateur. Ce dernier s’intéressa alors au bienfait du collagène sur les articulations et décida de démarrer son entreprise à l’âge de 40 ans.

Vingt ans plus tard, ses fils et leur partenaire ont pris la relève et assurent son développement à l’international.

« Beaucoup d’entreprises tentent d’aller à l’international, mais pour réussir, ça prend de la patience. Il n’y a pas un pays identique. Avoir un bon partenaire favorise le succès à l’international. Là où la relation est solide, se font les meilleures affaires. Beaucoup de distributeurs sont intéressés par notre produit et s’offrent pour vendre le produit dans leur pays. » raconte Frédérick Michaud, qui est responsable du volet international.

L’expérience de la COVID-19

Pour ce qui est de la situation de Genacol en ce temps de crise sanitaire, M. Michaud indique que le plus grand défi fût de s’adapter à la situation et aux défis relationnels. Il affirme que le dossier du transport est devenu plus complexe et la liquidité disponible de certains distributeurs est plus critique.

« Nous nous sommes mis en mode télétravail avant-même que le gouvernement le demande. Nous avons un modèle d’affaire qui s’adapte bien au télétravail, donc la situation actuelle ne nous a pas vraiment affectés. » dit-il. Heureusement, une saine gestion des finances a permis à Genacol de conserver tous les emplois et le taux d’occupation de son équipe est demeuré le même. Du même coup, les inquiétudes des employés se sont dissipées.

Pour l’avenir, l’entreprise souhaite poursuivre sa croissance, conserver la santé de ses troupes et consolider ses relations d’affaires à l’international.

ROBIC FÉLICITE TOUTE L’ÉQUIPE POUR SA CONTRIBUTION REMARQUABLE ET ENCOURAGE LA COOPÉRATION DES DIFFÉRENTS ACTEURS DU MILIEU NÉCESSAIRE AU SUCCÈS DE LEURS ACTIVITÉS. BONNE CONTINUATION!

LA RÉFÉRENCE EN
PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE

ROBIC.CA